Un kit d'Escape Game pour enfants... C'est quoi au juste ?

Un kit d'Escape Game pour enfants... C'est quoi au juste ?

Depuis que je vous propose le kit de l’Escape Game dans la Forêt Enchantée sur la boutique tiDudi, j’ai reçu plusieurs questions concernant les concepts d’escape game à la maison, d’escape game pour enfants ou de kit d’escape game à imprimer.

  • Quelles sont les spécificités d’un escape game pour enfants ? À partir de quel âge peut-on participer ?
  • Comment peut-on en organiser un chez soi et à quelles occasions ?
  • Que contient un kit d’escape game et comment installe-t-on le jeu ? A-t-on besoin de matériel spécifique ?
  • Comment se déroule une partie ?
  • Quels sont les bénéfices d’un escape game pour des enfants ?

Autant de questions auxquelles je vais essayer de vous répondre dans cet article.

Bien sûr, si vous vous posez une question à laquelle je n’ai pas encore répondu, je vous invite à me la soumettre en commentaire et j’actualiserai l’article pour que tout le monde profite de la réponse 🙂

Quelles sont les spécifités d’un escape game pour enfants ?

Je vous fait un rappel rapide du principe de l’escape game mais, si vous êtes en train de lire cette page, c’est que vous avez déjà au moins une petite idée de ce dont il s’agit.

Non ?! Mais siiii, vous savez, c’est ce concept qui déchaîne les passions depuis 2016 (la première pièce à ouvert en France en 2013, mais c’est en 2016 que la véritable ruée vers l’escape game a commencé).

Vous prenez un petit groupe de personnes, vous les enfermez à double tour dans une pièce, puis elles ont une heure pour fouiller les lieux à la recherche d’indices et résoudre les énigmes qui vont leur permettre de sortir de la pièce, sauver leurs vies ou le monde (au choix).

On joue généralement dans des pièces thématisées, au décor ultra léché, pour une expérience très immersive.

Beaucoup de salles d’escape game proposent des scénarios plutôt creepy, à base de zombies ou de tueurs en série, saupoudrées d’hôpitaux psychiatriques ou de virus mortels… Pas très kids friendly tout ça.

C’est ce qui m’a décidée à créer des scénarios d’escape game pour enfants, aucune salle de ma région n’avait de thème adapté à un jeune public, je ne pouvais jamais partager une partie avec mes enfants.
Si mes enfants ne pouvaient pas aller à l’escape game, l’escape game viendrait à mes enfants 😉

 

Pour mes scénarios pour enfants, je privilégie des histoires qui les font rêver, rire ou très gentiment frissonner.

Je cherche à titiller leur curiosité, à laisser s’exprimer leur talent pour la comédie, à agiter leur matière grise et à canaliser leur extraordinaire faculté à se tortiller dans tous les sens…

Techniquement ?

J’invente une histoire fantastique et rigolote, dans laquelle je propose aux enfants d’incarner des personnages. Sauver le monde dans des habits de chevaliers, pirates ou magiciens est bien plus savoureux…

J’adapte la difficulté des énigmes au niveau des enfants, ni trop dures, ni trop faciles, il faut qu’il y ait un sentiment de challenge suivi de la satisfaction d’avoir réussi.

En comparaison avec un escape game dédié aux adultes, les énigmes sont moins nombreuses, je complète la mission par des manipulations et défis physiques pour satisfaire le besoin de gigoter de nos apprentis Sherlock.

En résumé, un escape game pour enfants made by tiDudi, c’est :

  • une histoire épique mais rigolote,
  • des personnages à incarner,
  • des énigmes adaptées aux enfants,
  • des manipulations et des défis physiques.

 

À partir de quel âge peut-on participer ?

Si on garde l’exemple de l’Escape Game dans la Forêt Enchantée, ce scénario est conçu pour des enfants ayant entre 6 et 10 ans.

Au moins 6 ans, car il vaut mieux savoir lire pour être autonome dans l’aventure. Jusqu’à 10 ans parce que, passé cet âge, on se trouve souvent trop grand pour les histoires de sorcières et de fées.

Est-ce que cela signifie que si nous avons invité un groupe d’enfants d’âges différents, il faudra exclure du jeu ceux qui ont moins de 6 ans ou plus de 10 ans ? Bien sûr que non !

L’avantage d’un escape game est d’être composé de différentes phases de jeu.

La première phase est une fouille de la zone de jeu pour collecter les indices, autrement dit ni plus ni moins qu’une chasse au trésor. Les enfants de tout âge aiment chercher et farfouiller, peu importe ce qu’il y a à trouver. Ainsi, même les plus petits peuvent prendre part à l’aventure en aidant à collecter les indices (avec la surveillance et les précautions nécessaires, évidemment).

La seconde phase de jeu est celle où il faut résoudre les énigmes, et là, les plus grands prennent souvent plaisir à aider les plus jeunes à dénouer les mystères (en réalité, il s’agit d’un prétexte pour pouvoir jouer eux aussi, même s’ils s’estiment trop grands pour ça, mais chuuut, continuez à faire comme si vous ne vous en aperceviez pas 😉 )

Morale de l’histoire : l’escape game est un jeu coopératif et chacun peut y trouver un rôle à jouer, quel que soit son âge.

Peut-on organiser un escape game chez soi ?

Oui ! Chez vous et même partout ailleurs.

Bien sûr, le décor ne sera sans doute pas aussi immersif que dans une salle d’escape game – à moins que vous n’ayez des super pouvoirs de scénographe – mais cela n’empêche rien. Les enfants ont ce don fabuleux de pouvoir imaginer tout un monde à partir de trois fois rien, il suffit de les y aider un peu.

C’est pourquoi, j’ai choisi de soigner les illustrations de mes kits d’escape game.
Je ne suis pas illustratrice de formation mais j’avais à coeur de retranscrire l’univers féerique et coloré que j’avais en tête pour l’escape game dans la forêt enchantée.

Je pense que la magie réside dans les détails, qu’un dessin a le pouvoir de nous transporter dans son univers, qu’une musique ou une odeur peuvent nous éveiller à une multitude de sensations…

En jouant sur les détails, vous pouvez embarquer vos petits joueurs dans un autre univers. Peu importe, s’ils ne sont pas sortis du jardin ou du salon, l’espace d’un instant ils étaient dans une forêt magique peuplée de créatures fantastiques ou sur un galion pirate prêt à accoster une île déserte.

Vous verrez qu’avec un peu de papier, une imprimante et quelques objets du quotidien, on peut créer tout un univers de jeu.

La magie réside dans les détails.

Vous en avez peut-être fait l’expérience dans certaines pièces d’escape game, ou même certains parcs d’attraction. Certains lieux, même extraordinairement bien équipés, vous laissent totalement insensible ; alors que d’autres, plus anciens, mêmes imparfaits, vous transportent littéralement.

Je m’autorise une petite aparté car, pour moi, un lieu illustre le plus parfaitement du monde cette notion de la magie dans les détails : Disneyland.
Bien sûr, il s’agit d’une grosse machine avec des moyens colossaux mais avez-vous déjà prêté attention au soin apporté aux détails ?
Aucun parc d’attraction ne me fascine à ce point. Le simple fait de s’y balader est une aventure en soi, chaque recoin raconte une histoire et il y a mille secrets à découvrir pour qui laisse promener son regard. Essayez la prochaine fois que vous devrez faire la queue pour un manège, l’attente vous paraîtra moins longue 😉

Confidence pour confidence, je peux vous avouer mon rêve ultime en matière d’escape game : créer un escape game à Disneyland Paris !
Tellement de lieux, de détails et de références à combiner pour créer des énigmes et des quêtes totalement folles, les possibilités semblent infinies !!! La caverne aux merveilles pour tous les gribouilleurs d’escape game… et le plus magique des terrains de jeu pour les escape gamers.

À quelle occasion peut-on organiser un escape game à la maison ?

La première occasion à laquelle on pense : la fête d’anniversaire de votre enfant.

Vous voulez faire plaisir à votre miniature en invitant ses amis à la maison pour fêter son anniversaire mais – rayez les mentions inutiles :

  • vous n’avez pas vraiment d’idées d’animation originale à leur proposer,
  • vous n’aurez pas le temps de préparer vous-mêmes des activités pour le jour J,
  • vous voudriez éviter que la maison ne soit plus que terre de chaos et de désolation après la fête.

Dans ce cas, un kit d’escape game est tout indiqué puisqu’en trente minutes à une heure de préparation, vous avez une aventure originale à proposer à vos petits invités.

Mais a-t-on obligatoirement besoin d’une occasion spéciale pour s’amuser ?
Une journée de vacances, un weekend pluvieux, la visite des cousins… On imprime un kit d’escape game et une journée ordinaire se transforme en mission extraordinaire.

Dernier point, non négligeable, un kit d’escape game est tout terrain !
Il fait beau ? On l’installe au jardin.
Un temps de cochon ? On occupe le salon.

À l’école, au parc, au centre de loisirs… L’escape game est voyageur.

 

Que contient un kit d’escape game ?

Pour le moment, sur la boutique tiDudi, je vous propose uniquement des kits d’escape game à imprimer.

Que contiennent-ils ?

Un kit d’escape game est généralement composé de deux fichiers PDF :

  • un livret de jeu qui contient les indices, les énigmes et les différents textes et visuels permettant de jouer l’escape game ;
  • une notice qui récapitule le matériel nécessaire, explique comment installer le jeu, détaille le déroulé de la partie et donne les solutions de toutes les énigmes.

Pour chaque escape game, la notice propose deux façons de jouer :

  • La version complète qui inclut tous les défis et toutes les manipulations. Elle requière un peu de préparation.
  • La version express qui permet de jouer plus rapidement en faisant l’impasse sur certaines étapes de la préparation.

je m'inscris à la newsletter et je télécharge mon EXTRAIT DE


Escape Game dans la Forêt Enchantée - Épisode 1 - La prison magique d'Izilberthe - tiDudi

L'escape game dans la forêt enchantéE

Je vous propose de recevoir un court extrait du kit de l'épisode 1 de l'Escape Game dans la Forêt Enchantée ; il contient la lettre de mission, une énigme et... une petite blague 😉

Moi non plus, je n'aime pas les spams : votre adresse mail ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, freebies, vidéos, podcasts, offres commerciales, et autres contenus ludiques ou créatifs. Vous pouvez consulter mes mentions légales complètes en bas de page. Et, bien sûr, vous pouvezvous désabonner à tout instant.

A-t-on besoin de matériel spécifique ?

Non, aucun kit d’escape game tiDudi ne vous demandera d’investir dans des cadenas ou un coffre-fort.

J’ai pris le parti de proposer uniquement des installations qui peuvent se réaliser avec les objets du quotidien, que tout le monde possède à la maison ou qui se trouvent facilement et à peu de frais au magasin du coin.

 

Comment installe-t-on l’escape game à la maison ?

Facile, vous suivez la notice 😉

Après avoir téléchargé votre kit d’escape game, lisez la notice (imprimez-la si besoin) pour connaître le matériel dont vous aurez besoin selon la version choisie (complète ou express) et passer rapidement en revue les différentes étapes.

Imprimez les pages du livret de jeu et découpez, pliez ou assemblez les différentes pièces du kit, en suivant les consignes.

Préparez l’éventuel matériel supplémentaire en suivant les instructions.

Cachez les différents éléments dans la zone de jeu, certains doivent être placés de façon précise, pour les autres, faites preuve d’imagination 🙂

Lorsque tout est en place, la partie peut commencer !

 

Comment se déroule le jeu ?

On commence par introduire l’histoire : une lettre de mission, un fichier audio, une vidéo, selon le thème du kit d’escape game, le support pourra varier.

Dans tout les cas, c’est une étape indispensable car elle permet de “planter le décor”. Cette mise en situation permet de comprendre quelles sont l’histoire, la problématique et la mission à accomplir.

Une fois les objectifs bien compris, on commence la phase de fouille dont le but est de collecter un maximum d’indices pour pouvoir avancer dans la quête.
Il n’est pas indispensable de trouver tous les éléments dès la première fouille, l’équipe s’organise comme elle le souhaite.
Certains joueurs aiment trouver tous les indices avant de commencer à résoudre les énigmes.
D’autres préfèrent avancer en résolvant les énigmes au fur et à mesure de leurs découvertes.
Certaines équipes choisissent de répartir les taches : une partie de l’équipe fouille pendant que l’autre réfléchit.
La meilleure façon de s’organiser est celle qui fonctionne pour l’équipe.

Lorsque les enfants ont fouillé la zone de jeu, qu’ils ont relevé certains défis et collecté suffisamment d’indices, la phase de résolution des énigmes peut commencer.
Si l’escape game est souvent comparé à un puzzle, c’est parce que leurs fonctionnements sont identiques : trouver des pièces, associer celles qui ont l’air d’aller ensemble pour composer une petite partie de l’image, puis assembler les petites parties pour reconstituer le tableau complet.
Ainsi, la collecte des indices pendant un escape game peut ressembler à un grand bazar, puis en y regardant de plus près, on s’aperçoit que certains indices fonctionnent ensemble, qu’en les associant on peut résoudre une énigme, puis deux… Et ainsi de suite, jusqu’à ce que toutes les solutions assemblées résolvent la grande énigme finale.

Parfois, les joueurs ont besoin d’un coup de pouce, c’est pourquoi un système d’aide et d’indices supplémentaires est prévu. Par exemple, pour l’escape game dans la Forêt Enchantée, les enfants possèdent chacun une carte joueur qui leur attribue un rôle (princesse, chevalier, druidesse, barde…) et un pouvoir (demander un indice, révéler une solution (une fois dans le jeu), connaître l’objet à utiliser…).

Pendant toute la partie, un adulte fera office de maître du jeu pour assister les enfants si besoin et veiller à ce que le jeu se déroule en toute sécurité.

 

Quels sont les bénéfices d’un escape game pour des enfants ?

Satisfaire leur curiosité et leur besoin d’exploration

Je crois que je n’ai pas besoin d’épiloguer sur ce point, quiconque a déjà lâché les mots “chasse au trésor” ou “chasse aux oeufs” en présence d’enfants sait quel pouvoir ont ses mots magiques sur eux 😉

Explorer, fouiller, chercher, farfouiller, trifouiller, tripatouiller… C’est dans l’ADN de chaque enfant, cela développe leur sens  de l’observation, leur mémoire, leur capacité de déduction… et ils adorent ça !

 

Développer leur sens de la coopération et du travail en équipe

Ici, pas de gagnant ou de perdant, l’escape game est un jeu coopératif, on gagne ou on perd tous ensemble.

Pas de compétition, la victoire de l’équipe est la responsabilité de chacun.

Tous les talents peuvent s’exprimer et chacun apporte sa contribution : Théo est rapide et observateur, c’est lui qui a trouvé le plus d’indices ; oui, mais c’est Léa qui a compris comment assembler et faire fonctionner la machine à décoder ; et l’énigme du “Qui est qui ?” n’aurait pas été résolue sans les capacités de déduction de Constance et Paul…

 

Mettre leur compétences en pratique l’air de rien.

Lire, compter, s’orienter, déduire, observer, synthétiser, résoudre des problèmes… Autant de compétences dont la mise en pratique peut sembler rébarbative à de nombreux enfants dans le cadre scolaire et qui s’activent “toutes seules” sur un temps de jeu.

Ne manquez pas de le faire remarquer et de féliciter les enfants pour leurs efforts, une bonne dose de confiance en soi est toujours bonne à prendre 🙂

 

 

J’espère que le concept de kit d’escape game pour enfants vous paraîtra plus clair après ces quelques explications. Et surtout, si vous vous posez d’autres questions, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire 🙂

 

Vous avez aimé cet article ? Épinglez-le sur Pinterest.

Un kit d'escape pour enfants à imprimer, c'est quoi au juste ? tiDudi
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.