Télétravail et école à la maison : comment gérer comme une #MumBoss et rester zen ?

Télétravail et école à la maison : comment gérer comme une #MumBoss et rester zen ?

Confinement, télétravail, école à la maison… Voilà 3 notions qui ont suscité bien des cris de désespoir depuis leur annonce par le Président le 16 mars. Et si je vous dis que chez moi, ces mots n’ont hérissé aucun poil, ni engendré aucune hyperventilation, vous me croyez ? 😉

En réalité, le télétravail en coworking avec des enfants est mon quotidien depuis bientôt 11 ans alors, promis, juré, vous pouvez me croire si je vous dis que vous allez surmonter tout ça avec panache et paillettes.

Si, si, tout va bien se passer, vous allez voir 😊

Pour être honnête, j’ai hésité à publier quoi que ce soit en rapport avec le coronavirus. La déferlante d’articles, de vidéos, de « promos spéciales coronavirus » qui a suivi l’annonce de la fermeture des écoles m’a un peu mise mal à l’aise – Bonjour, l’opportunisme…

Et puis, au 4e message de copines me demandant mon secret pour avoir ni collé mes enfants aux murs, ni sombré dans le mojito après une décennie de régime « travail à la maison avec supplément d’enfants », je me suis dit que je pouvais peut-être vous être utile finalement 😊

Voici donc ma contribution à la surcharge de contenus coronaviraux ; j’espère au moins que les 10 conseils qui vont suivre vous aideront à traverser cette période inhabituelle avec sérénité.

Je vais également vous proposer dans de prochains articles des liens vers des ressources sympas, des idées de jeux ou d’activités à faire avec les enfants, et de nouveaux kits gratuits à télécharger.

Et surtout, si vous avez des questions ou si vous pensez à d’autres façons dont je pourrais vous aider, n’hésitez pas à m’écrire 🙂

 

10 conseils pour gérer télétravail et école à la maison comme une #MumBoss

Aménager un espace dédié au travail

Je sais bien qu’il n’est pas donné à tout le monde de disposer d’une pièce entière à transformer en espace de travail. Et ce n’est pas un souci.

J’ai moi-même travaillé pendant des années dans un coin de mon salon avant d’avoir enfin une pièce dédiée à mon bureau.

 

Même si les enfants disposent de bureaux dans leurs chambres, je vous conseille de choisir un endroit où pourrez être ensemble. Cela contribue à créer une ambiance studieuse et limite le risque de retrouver Lulu le nez en l’air ou Julot dans les Playmo.

Mais je vous déconseille le canapé même si, je sais, c’est très tentant 😉

 

L’important est de décider que l’endroit dans lequel vous allez vous installer pour travailler est un lieu de travail et de le considérer comme tel.

Si vous vous installez sur la table de la cuisine ou de la salle manger, veillez à ne rien laisser sur la table qui ne soit pas utile à votre travail.

Ritualiser la préparation de l’espace de travail et du matériel aide à « activer le mode travail », inconsciemment, on se met dans le bon état d’esprit pour travailler.

(L’inverse est vrai : lorsque vous avez fini de travailler, remballez tout et passez en mode OFF.)

 

Petite parenthèse :  cela vaut aussi pour votre tenue, ne restez pas en pyjama. Tout comme le canapé, le fait de travailler en pyjama peut être très tentant – « Quitte à rester à la maison toute la journée, pourquoi s’habiller ? » – mais c’est le meilleur moyen d’avoir un niveau de motivation au ras des chaussettes.

Préparez-vous, pomponnez-vous, comme pour aller au travail ; enfiler votre « uniforme » vous aide aussi à vous mettre dans le bon état d’esprit.

 

Repensez le rythme de vos journées

Si jamais vous vous sentez submergée à l’idée de travailler chez vous avec vos enfants, prenez plutôt conscience de tout ce temps précieux que vous allez économiser : aucun temps de transport, aucun enfant à déposer puis récupérer à l’école, plus de collègues qui font irruption dans votre bureau pour un oui ou pour un non, plus de réunions chronophages…

Vous allez pouvoir utiliser agréablement tout ce temps bonus : dormir un peu plus tard, prendre le temps de déjeuner en famille, de goûter avec les enfants… Un petit air de vacances en pleine semaine 😊

 

Et puis surtout, à moins que votre travail consiste à être constamment joignable sur les heures ouvrées, vous avez maintenant le loisir de choisir vos horaires.

Si, comme moi, vous être matinale, commencez tôt et finissez tôt. Je considère comme un petit luxe de pouvoir commencer ma journée aux aurores pour profiter du beau temps tout l’après-midi.

 

Préparez vos journées à l’avance

Commencer la journée en sachant précisément qui doit faire quoi est la meilleure façon d’être efficace et de ne pas se laisser déborder.

Prenez donc 10 ou 15 minutes, la veille au soir ou le matin avant de commencer, pour faire une rapide feuille de route pour vous-même et pour les enfants.

 

Si vos enfants sont scolarisés, vous avez, a priori, peu de choses à préparer. Pour assurer la continuité pédagogique durant la période de confinement, les professeurs de vos enfants doivent vous envoyer toutes les leçons et exercices nécessaires pour suivre le programme durant les prochaines semaines.

Mais si vous avez besoin de ressources supplémentaires, Internet est votre meilleur ami ! Un petit tour sur Pinterest et vous reviendrez avec plus de contenus pédagogiques qu’il ne vous en faudrait pour tenir un siège 😉

 

Planifier correctement ses journées de télétravail et/ou d’école à la maison n’est pas un exercice facile, le bon dosage vient avec l’habitude.

Les premiers temps, on a tendance à programmer trop de choses ou au contraire pas assez, selon notre caractère plutôt optimiste ou plutôt pessimiste.

Le conseil suivant devrait vous aider à mieux évaluer votre temps de travail et celui des enfants.

 

Travailler moins mais mieux

Les enfants effectuent la même quantité de travail en beaucoup moins de temps lorsqu’ils font l’école à la maison.

C’est évident, lorsqu’il n’y a pas les distractions des petits copains de classe, lorsque les rituels ne concernent plus 30 enfants, lorsqu’on n’est pas obligé d’attendre le reste de la classe pour passer au travail suivant, on est plus concentré et on avance plus vite.

Inutile donc de prévoir que vos enfants travailleront de 8h30 à 16h30, comme pour une journée d’école classique. A la maison, la matinée est largement suffisante pour le travail formel ; et l’après-midi peut être consacré à d’autres activités.

 

Quant à vous, si ce n’est pas déjà fait, vous allez pouvoir expérimenter l’art d’aller à l’essentiel 😊

Avez-vous déjà fait l’inventaire de toutes ces petites choses que vous faites chaque jour ou chaque semaine, par habitude ou parce qu’on vous les impose, mais qui ne font pas du tout avancer vos projets professionnels ?

Ne soyez pas gênée, c’est le cas pour tout le monde.

Une étude de 2016 avait même estimé que les salariés passent moins de 40% de leur temps de travail à travailler : les sollicitations intempestives des managers et des collègues seraient la première raison de ce manque d’effectivité.

Profitez donc de cette période de télétravail pour vous 🎶 libéreeer, délivreeer 🎶 de tout ce superflu et PRIORISER !

N’enclenchez pas le pilotage automatique lorsque vous commencez votre journée de travail mais demandez-vous quelles sont les choses que vous devez absolument faire aujourd’hui.

Quelles sont ces taches qui, une fois faites, vous donneront le sentiment du travail accompli ? « Une bonne chose de faite ! Maintenant, je pourrais légumer dans le canapé, j’aurais quand même l’impression d’avoir été super efficace aujourd’hui » Vous voyez l’idée ?

Identifiez donc ces taches ultra-prioritaires et commencez par elles. Une fois celles-ci terminées, tout le reste n’est que du bonus.

 

Des blocs de temps

Maintenant que vous savez précisément ce que vous avez à faire durant votre journée, voyons comment répartir tout ça dans le temps.

Le matin est studieux : vous commencez votre journée par vos taches les plus importantes tandis que vos enfants font leur travail scolaire. Oups…

 

C’est ici qu’entre en jeu le super pouvoir du Pomodoro !

Vous connaissez peut-être déjà cette méthode qui consiste à travailler par blocs de temps : 25 minutes de travail entièrement concentré sur une seule tache, puis quelques minutes de pause, et on recommence. Tous les 4 blocs de travail, on prend une pause un peu plus longue.

Comment ça fonctionne le Pomodoro pour l’école à la maison ?

Vous pouvez télécharger une application de Pomodoro pour votre téléphone ou tout simplement utiliser un minuteur réglé sur 25 minutes.

Avant de lancer le minuteur, vous avez déjà préparé votre to do list et le matériel dont vous aurez besoin, les cahiers et livres des enfants sont sur la table… Chacun sait exactement ce qu’il aura à faire durant ce laps de temps.

Lorsque le minuteur démarre, chacun se concentre sur sa tâche, sans droit d’interruption avant la fin des 25 minutes.

« Ok, mais si Lulu a fini ses exercices avant la fin des 25 minutes ? » « Et si Julot, n’arrive pas à résoudre son problème tout seul ? »

Si Julot bloque sur un exercice, il peut le mettre de côté et passer au suivant, vous y reviendrez ensemble plus tard.

Et si Lulu n’a plus rien à faire, elle choisit une des activités en autonomie que vous aurez laissé à portée de main des enfants : livre, coloriage magique, énigme, cherche et trouve…

 

Lorsque le minuteur sonne, on en profite pour bouger un peu, s’étirer, vérifier les exercices, revenir sur ceux qui ont posé problème, checker ce qu’il y a faire ensuite, et on repart pour 25 minutes.

Après le troisième bloc de 25 minutes, c’est la récré. Les enfants en profitent pour sortir prendre l’air et vous vous octroyez une petite pause café.

Et on repart pour 2 blocs jusqu’à l’heure du déjeuner.

 

Après le déjeuner, c’est un temps calme pour les enfants. Ils peuvent lire, dessiner, regarder un film, faire une sieste… Une activité calme qui vous laissera du temps pour un travail nécessitant plus de concentration ou encore pour vos appels téléphoniques.

Le reste de l’après-midi est consacré, pour les enfants, à des activités créatives ou ludiques.

 

Séparer vie pro / vie perso

Oui, oui, même en travaillant à la maison. Même en travaillant à la maison avec les enfants.

Ce n’est pas parce que vous êtes à la maison que vous allez étendre le linge ou vider le lave-vaisselle entre deux coups de fils professionnels. Ce n’est pas parce que vous êtes à la maison qu’on peut vous appeler en pleine journée, juste pour papoter. NON. Je le répète juste pour être sûre : NON. NO WAY. ÇA-NE-VA-PAS-ÊTRE-POSSIBLE.

C’est important que tout le monde comprenne que, oui, vous êtes à la maison, mais, oui, vous êtes au travail. Vous avez déjà les enfants à gérer en rab’, donc le ménage et les potins attendront.

A la limite, si cela vous démange, rangez un peu pendant votre pause, mais rien ne doit déborder sur votre temps de travail.

Soyez ferme à ce sujet, même mon mari, pourtant loin d’être macho, a eu du mal à intégrer que si j’étais à la maison en journée, ce n’était pas pour faire du ménage. Il lui arrive même encore aujourd’hui de rentrer du travail en pleine journée (il a des horaires décalés) et venir s’installer dans mon bureau pour me raconter sa journée alors que je n’ai pas encore fini la mienne… 🤦‍♀️

Le boulot, c’et le boulot. La maison, c’est la maison. Même si le boulot est à la maison.

 

Réserver du temps pour les loisirs

Ne partez pas dans l’excès inverse qui consisterait à travailler tout le temps parce que votre travail est tout le temps avec vous.

Profitez, réservez-vous des moments de loisirs, pour passer du temps en famille ou juste avec vous-même.

Une petite balade ou une sieste après le déjeuner, un court jeu de société à l’heure du goûter…

Fixez-vous des horaires de travail, comme si vous partiez travailler à l’extérieur. Et si vous estimez avoir besoin de travailler un peu plus, tôt le matin ou tard le soir, fixez-vous des limites. Le travail est choranaptyxique, comme l’occamy de JK Rowling, il peut grandir, grandir, grandir, pour finir par occuper tout l’espace disponible 😉

 

Faire participer les enfants aux taches quotidiennes

Je considère qu’il est déjà normal habituellement que les enfants aident aux taches ménagères, d’autant plus lorsqu’ils passent toutes leurs journées à la maison.

Les faire participer vous soulage de quelques taches mais c’est aussi l’occasion d’occuper les enfants ou de partager quelques activités.

Confiez-leur quelques taches ménagères simples, cuisinez ensemble et, s’ils sont assez grands, laissez-les gérer seuls la préparation du goûter.

 

Favoriser l’autonomie

Ce n’est pas parce que vos enfants seront confinés à la maison qu’il est de votre responsabilité de les occuper toute la journée.

J’ajouterai même qu’ils n’ont PAS BESOIN d’être occupés toute la journée.

C’est mon avis personnel mais je ne pense pas que des enfants aient besoin d’être stimulés à longueur de journée (alors qu’on a tendance à nous vendre le contraire depuis quelques années).

Je pense que l’ennui a aussi de grandes vertus : il cultive l’imagination et la créativité, des outils dont on devrait tous être équipés.

Je me demande même si cultiver l’ennui ne tue pas l’ennui 😅 Je faisais partie de ces enfants que leurs parents ont beaucoup laissé s’ennuyer et pourtant, je ne me rappelle pas m’être ennuyé un seul jour de ma vie 😊

 

Si besoin, pour éviter les « Maman, j’sais pas quoi faiiire ! », laissez à disposition quelques jeux, du matériel créatif, des livres… Profitez-en pour ressortir ceux qui dorment dans les placards depuis trop longtemps, il y a fort à parier qu’ils retrouvent de l’intérêt aux yeux de vos enfants en mode « Oh ça fait longtemps qu’on n’a pas fait/joué à ça ! »

 

Restez zen !

Ne vous mettez pas la pression, faites-vous confiance !

N’allez pas vous rendre malade à l’idée de ne pas réussir à tout gérer. Personne ne vous demande d’être parfaite.

Ne culpabilisez pas d’avoir recours à des écrans parce que vous avez besoin d’un temps calme pour travailler. Il y a aussi d’excellents contenus distribués sur écrans.

Ne vous coupez pas les cheveux en 4, vous n’allez pas ruiner l’avenir de vos enfants parce qu’ils n’auront pas fait tous leurs exercices de maths.

Lâchez prise, ce n’est pas grave si votre maison est en bazar, personne ne vous mettra en prison pour invasion de Lego dans le salon.

 

Profitez de ce temps au ralenti pour vous créer de beaux souvenirs en famille et, surtout, prenez soin de vous 💛

 


Vous avez aimé cet article ? Épinglez-le sur Pinterest :

 

Télétravail + école à la maison ? Gérez comme une #MumBoss !
2 Commentaires
  1. Un très bel article que l’on aime lire jusqu’au bout. Merci pour ces précieux conseils.

  2. Un article qui tombe à pic ! Merci pour ces précieux conseils. Je crois qu’en dialoguant honnêtement avec nos enfants sur leurs besoins et les nôtres, on arrive en principe à trouver comment s’organiser 🙂 Ici, on vit le confinement avec bonheur… mais je l’avoue, nous avons un jardin, le soleil brille, les oiseaux chantent, les fleurs resplendissent, et ça aide 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.