On a testé "Les chasses au trésor des petits génies"

On a testé "Les chasses au trésor des petits génies"

Il y a quelques jours, nous avons reçu dans la boîte à lettres une surprise de la part des éditons Larousse, deux exemplaires de la nouvelle collection “Les chasses au trésor des petits génies” : “L’île des mathts” et “Le grimoire secret“.

 

Cette nouvelle collection est destinée aux enfants de CE1 et CE2, donc de 7 à 8 ans.

La mécanique de jeu est identique dans les deux versions : une chasse au trésor pour retrouver les pièces, pierres précieuses ou potions (selon le jeu) cachés dans la zone de jeu ; et 5 énigmes mathématiques à résoudre pour découvrir le trésor final (qui n’est pas inclus dans la pochette et que vous devez constituer vous-même (surprise, bonbons…))

Chaque pochette comporte :

  • 5 énigmes,
  • 20 jetons (illustrés différemment selon le thème du jeu),
  • 1 plateau de jeu,
  • 1 parchemin à découper,
  • 1 guide de jeu,
  • 1 guide pour trouver son nom de pirate ou de sorcier (selon le jeu),
  • 10 diplômes.

Le jeu est recommandé pour 2 à 6 joueurs et propose 2 parcours pour chaque aventure.

 

Nous avons testé les deux jeux un mercredi après-midi avec mes deux filles.

Ma grande poupette ayant dépassé l’âge requis, elle a participé en résolvant les énigmes de son côté, sans donner les réponses à sa petite sœur de 8 ans, qui a donc du résoudre les 5 énigmes sans aucune aide.

 

L’île des maths

L’île des maths” est la version pirates des Chasses aux trésor des petits génies : “Un mystérieux trésor a été enfoui dans un endroit tenu secret depuis des siècles. Pour le retrouver, les apprentis pirates devront mobiliser leurs connaissances en mathématiques et montrer une logique à toute épreuves. Calculer, résoudre des problèmes, décoder des messages… et travailler en équipe ! Voilà ce qui attend les petits corsaires.”

Les chasses au trésor des petits génies. L'île des maths. Larousse. Test et avis.

Petit aparté, sur un point qui, d’entrée de jeu, a fait grincer les dents de la malouine que je suis. Pirates et corsaires, ce n’est pas la même chose !!! Pour moi qui suis née dans la citée corsaire, cet amalgame est un terrible affront ! 😉

Pour installer le jeu, il faut d’abord constituer un trésor puis choisir sa cachette.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Forêt Enchantée épisode 2 – Pourquoi un escape game à rejouer ?

Une fois le trésor caché, il faut indiquer sa cachette sur le parchemin en encodant l’indice en suivant le code fournit dans la pochette. Vous devez donc dessiner des crocodiles, pieuvres, palmiers… selon les lettres dont vous avez besoin pour constituer le mot indice.

Lorsque le parchemin est encodé, vous devez le découper et le mettre de côté.

Étape suivante : cacher des pièces d’or, des pierres précieuses et les enveloppes contenant les 5 énigmes dans la zone de jeu.

Avant de commencer la partie, les enfants peuvent déterminer leur nom de pirate grâce au livret inclus.

La partie peut commencer.

Les enfants fouillent la zone de jeu et collectent les pièces d’or et les pierres précieuses. Dès qu’une énigmes est découverte, la fouille s’arrête et il faut résoudre l’énigme pour pouvoir continuer.

À chaque énigme résolue, les enfants gagnent un morceau du parchemin et avancent leur totem sur le plateau de jeu qui comporte 5 cases.

Une fois les 5 énigmes résolues et les 5 parties du parchemin assemblées, les enfants peuvent décoder l’indice final pour découvrir l’emplacement du trésor.

À la fin du jeu, le nombre de pièces et de pierres trouvées par chaque joueur détermine son grade de pirate (de moussaillon à capitaine), chaque enfant reçoit un diplôme mentionnant son grade.

Chez nous, la partie a duré environ 30 minutes.

Les chasses au trésor des petits génies. L'île des maths. Larousse. Test et avis.

 

Le grimoire secret

Le grimoire secret” est la version sorciers et sorcières des Chasses aux trésor des petits génies : “Un mystérieux coffre a été enfoui dans un endroit tenu secret depuis des siècles. Pour le retrouver, les apprentis sorciers devront mobiliser leurs connaissances en mathématiques et montrer une logique à toute épreuves. Calculer, résoudre des problèmes, décoder des messages… et travailler en équipe ! Voilà ce qui attend les petits magiciens.”

Les chasses au trésor des petits génies. Le grimoire secret. Larousse. Test et avis.

Comme pour “L’île des maths”, pour installer le jeu, il faut commencer par constituer un trésor puis choisir sa cachette.

Une fois le trésor caché, il faut indiquer sa cachette sur le parchemin en encodant l’indice en suivant le code fournit dans la pochette. Vous devez donc dessiner des araignées, chauve-souris, fioles de potion… selon les lettres dont vous avez besoin pour constituer le mot indice.

Lorsque le parchemin est encodé, vous devez le découper et le mettre de côté.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  10 occasions pour organiser un escape game pour enfants

Étape suivante : cacher des potions et les enveloppes contenant les 5 énigmes dans la zone de jeu.

Avant de commencer la partie, les enfants peuvent déterminer leur nom de sorcier grâce au livret inclus.

La partie peut commencer.

Les enfants fouillent la zone de jeu et collectent les potions. Dès qu’une énigmes est découverte, la fouille s’arrête et il faut résoudre l’énigme pour pouvoir continuer.

À chaque énigme résolue, les enfants gagnent un morceau du parchemin et avancent leur totem sur le plateau de jeu qui comporte 5 cases.

Une fois les 5 énigmes résolues et les 5 parties du parchemin assemblées, les enfants peuvent décoder l’indice final pour découvrir l’emplacement du trésor.

À la fin du jeu, le nombre de potions trouvées par chaque joueur détermine son grade de sorcier (d’apprenti-sorcier à maître des potions), chaque enfant reçoit un diplôme mentionnant son grade.

Là aussi, la partie a duré environ 30 minutes.

Les chasses au trésor des petits génies. Le grimoire secret. Larousse. Test et avis.

 

Notre avis sur “Les chasses au trésor des petits génies”

L’avis des enfants

Globalement, la petite Pomponette de 8 ans a apprécié. Sa grande sœur un peu moins.

La partie “chasse au trésor” est celle qu’elles ont préférée ; comme tous les enfants, elles adorent fouiller, et moi, j’adore trouver des cachettes improbables 😉

Ma petite CE2 a trouvé les énigmes faciles, elle les a toutes résolues sans aucune aide.

Les filles ont trouvé que 5 énigmes était trop peu, elles ont donc résolu dans la foulée les 5 énigmes supplémentaires, normalement réservées à une deuxième partie.

 

Mon avis de maman

Je trouvais le concept séduisant mais je pense qu’il pourrait être amélioré.

Les énigmes sont plutôt bien faites mais effectivement pas assez nombreuses.
Larousse recommande 2 à 6 joueurs mais, sachant que ma puce de 8 ans a résolu les 5 énigmes toute seule et que la partie, chasse au trésor incluse, a duré seulement 30 minutes, je pense qu’à 6 joueurs, en 15 minutes, c’est plié. Il faudrait donc étoffer un peu le contenu pour inclure davantage d’énigmes.

La notice n’est parfois pas très claire, concernant notamment les fameux totems. Dans la version pirate, je pense que les totems sont les pierres précieuses mais la notice indique également de cacher les pierres précieuses dans la zone de jeu…
J’ai donc eu quelques interrogations en préparant le jeu mais j’ai finalement décidé de cacher les pierres dans la zone de jeu car le système de plateau de jeu + totems n’apporte rien à la partie. Je me suis donc contentée de remettre les morceaux de parchemin aux enfants à chaque énigme résolue.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  10 jeux de société à offrir à Noël

Je pense également que le fait de devoir dessiner l’indice final peut être légèrement problématique pour les parents qui ne sont pas à l’aise en dessin. Il faudrait peut-être prévoir un alphabet codé à découper pour coder l’indice final.

Autre point qui mériterait d’être précisé dans la notice : chaque pochette prévoit deux parcours mais si on veut pouvoir jouer les deux versions, il faut prévoir de photocopier le parchemin car il est imprimé recto-verso (un parcours sur le recto, l’autre sur le verso), donc si vous découpez le parcours bleu, vous ne pouvez plus jouer le parcours rouge.

Enfin, un dernier point que j’ai trouvé dommage : le livret qui permet de découvrir son nom de pirate ou de sorcier ne permet de découvrir que des noms masculins.

 

En conclusion, c’est un concept vraiment sympa pour occuper les enfants un mercredi après-midi (et faire travailler les maths et la logique discrètement) car les parties ne demandent pas beaucoup de préparation mais le contenu des pochettes et la mécanique de jeu mériteraient d’être étoffés. Si Larousse publie d’autres Chasses au trésor des petits génies en les retravaillant dans ce sens, je serai cliente 🙂

Et vous, avez-vous testé “Les chasses au trésor des petits génies” “L’île des maths” ou “Le grimoire secret” ?


Vous avez aimé cet article ?
VOTEZ POUR LUI !

Vous pouvez soutenir mon travail sur tiDudi en attribuant 5 étoiles à cet article.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
(1 votes, moyenne : 5,00/ 5)
Loading...
Ou vous pouvez aussi l’épingler sur Pinterest :
Les chasses au trésor des petits génies. L'île des maths. Larousse. Test et avis.
Les chasses au trésor des petits génies. Le grimoire secret. Larousse. Test et avis.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.