L’importance du jeu d’enquête dans le développement de l’enfant

L’importance du jeu d’enquête dans le développement de l’enfant

Aujourd’hui, je laisse la parole à Marine, du blog Petits jeux culturels. Médiatrice culturelle et créatrice d’activités pédagogiques pour les musées, Marine est convaincue de l’intérêt du jeu comme support d’apprentissage. Alors quand elle m’a proposé de venir papoter ici de l’importance du jeu d’enquête dans le développement de l’enfant, vous imaginez bien que j’ai vite vite accepté 😉


Quand j’explique ce que je fais aux gens, on me demande souvent : « Mais Marine pourquoi les jeux d’enquêtes plaisent tellement aux enfants ? » et à cette question il y a tellement de réponses ! Et au fur et à mesure des années j’ai cherché de plus en plus loin et je me suis intéressée aux bienfaits du jeu d’enquête dans le développement de l’enfant. Dans cet article je vous donne les résultats de mes recherches. Merci beaucoup Gwen de me laisser partager cela avec tes lecteurs. =)

On parle souvent du jeu de l’enfant. Les magazines nous exposent les bienfaits du jeu, de l’imaginaire pour que nos enfants deviennent des adultes accomplis. Oui, oui, et c’est bien vrai l’enfant ne joue pas que pour jouer. Jouer est un passage essentiel. Alors ça, vous le retrouverez partout. Mais est-ce que vous savez ce que le jeu d’enquête apporte de spécifique à nos enfants ?
Et là oui la première chose qui vient en tête c’est …

Jouer aux jeux d’enquête pour développer la logique et le raisonnement

Evidemment ! Les jeux d’enquêtes ce sont des énigmes à résoudre. Et pour résoudre une énigme, il faut…raisonner !

Le cerveau, un vrai sportif à booster aux énigmes !

Les énigmes nous font réfléchir ce n’est pas nouveau. Et parfois durement pour les plus corsées ! Mais heureusement on a un cerveau en béton qui sait se battre ! Et qui est surtout capable de dépasser ses propres capacités. Pour ça il a besoin d’être en situation de réflexion et les jeux d’enquête nous offrent très volontiers ces situations. Face aux énigmes, nous sommes amenés à réfléchir et à développer un raisonnement qui va répondre à une certaine logique selon le problème rencontré.

Déduire mais aussi créer pour répondre à de nouveaux problèmes

Et le cerveau s’entraîne ! Comme un vrai sportif ! Plus il rencontre des énigmes plus il va gérer cette situation de raisonnement rapidement. En fait notre cerveau est bien complexe. Mais ce qu’il préfère c’est faire face à une situation qu’il a déjà vécue. Alors c’est beaucoup plus simple pour nos petits neurones de se reconnecter et ainsi trouver la solution. Plus on est face à une situation similaire plus c’est facile. Et c’est donc pareil pour les énigmes. Notre cerveau se branche en mode logique et ce de plus en plus rapidement. Il doit faire appel à la déduction mais aussi parfois trouver des éléments nouveaux et donc se brancher aussi en mode créatif pour répondre à un défi !

Le cerveau de l’enfant, hyper réceptif aux apprentissages

Imaginez maintenant les bienfaits pour les enfants. Déjà que pour les adultes ils sont avérés, notamment pour la rapidité de traitement de l’information (je ne vous dis pas ce que ça donne au travail ensuite et dans la vie de tous les jours, un cerveau qui carbure aux énigmes !). Mais pour les enfants, c’est encore plus intéressant. Le cerveau d’un enfant est bien plus réceptif aux apprentissages que celui d’un adulte (je ne dis pas qu’un adulte ne peut pas apprendre, bien au contraire, mais la période de l’enfance est plus profitable). Les neurones sont en pleine expansion.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  10 raisons de faire un Escape Game à la maison

Repousser ses limites et améliorer son estime de soi

Mais au-delà des bienfaits pour le développement de la logique et du raisonnement, résoudre un problème est aussi un bon moyen de se tester. Et les enfants adorent se tester et repousser leurs limites. Ils prennent ça comme un défi. Mais c’est aussi pour répondre à ce besoin de se prouver à soi-même ses capacités intellectuelles et combien elles peuvent s’améliorer à chaque fois. Et lorsque la mission est réussie, quel bienfait aussi pour l’estime de soi ! Vivre des réussites c’est aussi permettre à l’enfant de développer une image positive de lui-même. Et ça on sait à quel point c’est important pour les enfants.

Jouer aux jeux d’enquête pour développer l’imaginaire

Mais jouer aux énigmes ce n’est pas juste développer de la logique je vous assure. Il y a plein d’autres bienfaits qu’on n’imagine pas et en voici quelques autres, notamment donc le développement de l’imaginaire. Mais à quoi ça sert de développer son imaginaire ?

Se prendre pour Sherlock, oui c’est un bienfait

J’aime bien observer les enfants quand ils jouent et des fois je remarque des trucs intéressants. Et pour les jeux d’enquête je remarque que souvent les enfants se prennent vraiment pour Sherlock Holmes. Ils sont tout à coup très sérieux, alors qu’on parle de jeux quand même. Ils sont à fond dans leur truc et alors là soit tu les aides soit tu es dans leurs pattes. Je suis sûre que vous voyez de quoi je parle.

Explorer d’autres horizons à travers le jeu

Ils incarnent un rôle quand ils jouent. Ils se mettent dans la peau d’un personnage. Mais un personnage qui pourrait être réel dans la vie. Bon c’est vrai Sherlock Holmes n’a pas existé (d’ailleurs est-ce qu’on en est sûrs ?) mais résoudre des énigmes, faire face à des obstacles ce sont des situations bien réelles de la vie quotidienne.

Imaginer pour mieux se confronter

L’enfant dans un jeu d’enquête teste ses propres limites qu’il pourrait éventuellement avoir dans la vie, peut-être même des situations auxquelles il a déjà fait face. Le jeu permet de se confronter à des situations imaginaires pour comprendre des réalités qui pourraient vraiment exister. Le jeu d’enquête permet de se confronter à des épreuves et de les résoudre dans le jeu pour mieux se préparer à les résoudre dans la « vraie » vie. J’ai écrit pour un autre blog un article très simple à lire sur ce sujet de l’importance de l’imaginaire que vous pouvez lire.
Donc c’est sûr, le jeu d’enquête est hyper important pour développer l’imaginaire des enfants et donc pour s’ouvrir à d’autres réalités. Et là en parlant d’autres réalités que la sienne, je vais aborder un point super important !

Les jeux d’enquête favorisent énormément le travail en équipe

Alors oui je suis d’accord ça ne concerne que les jeux où les enfants sont en groupe sinon ça ne marche pas c’est vrai. Mais quand les enfants travaillent ensemble à la résolution de la même énigme, on assiste vraiment à des petits miracles.

Personne ne pense comme moi

C’est très drôle de voir un enfant travailler avec un autre. Ils cherchent, ils cherchent, ils tentent de communiquer, et le moment que je préfère c’est quand ils commencent à se prendre la tête. Parce que c’est le moment où ils réalisent qu’ils ne se comprennent pas et qu’ils ne pensent pas de la même manière. C’est après qu’ils vont chercher les solutions pour communiquer.
Et c’est encore mieux dans un jeu d’énigmes car ce processus est complètement accéléré. On le remarque bien quand on fait un escape game avec des enfants. On démarre le jeu et paf on les laisse fouiller. Et là c’est très drôle de voir les directions différentes qu’ils prennent, leur façon de chercher. Ceux qui préfèrent regarder sous les chaises et ceux qui préfèrent aller en hauteur. Et puis il y a ceux qui regardent les autres chercher, ceux qui donnent des ordres. Bref c’est fantastique. La diversité est fantastique.
Et il y a ce moment où ils se retrouvent et ils confrontent leurs découvertes. Et ils commencent à chercher des réponses et donc à réfléchir. Et alors là c’est l’instant magique dont je parlais tout à l’heure où ils se prennent la tête.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Escape game pour enfants - Cette énigme va leur en faire voir de toutes les couleurs !

Coopérer pour résoudre un mystère

La première fois que j’ai fait une chasse au trésor pour un grand groupe, j’ai absolument voulu mélanger les tranches d’âges. Les enfants avaient entre 7 et 17 ans. Parfait. Et c’était rigolo de les voir râler. Surtout les grands qui ne voulaient pas rester avec les plus petits. Ils sont venus me voir et ils m’ont dit « Marine ton jeu il est bien mais franchement t’aurais pu mieux faire les équipes » et moi j’ai rigolé et je les ai renvoyés dans le jeu.
Mais après j’ai observé les effets et j’étais fière de moi. Les grands pensent qu’ils savent tout faire et mieux que les autres. Alors oui c’est vrai ils sont plus doués (en général) pour déchiffrer des messages codés, pour les calculs, et pour toute opération de déduction. Mais là où ils se sont rendus compte qu’un plus petit que soi c’est quand même bien utile, c’est lorsqu’il faut chercher, fouiller, et résoudre des mécanismes plus simples. Parfois les grands cherchent trop compliqué et par flegme, ils se cantonnent à un seul type de raisonnement tout en oubliant que parfois, un autre que soi avec un autre type de raisonnement, va trouver la solution plus rapidement.
Pour en savoir plus, vous pouvez aussi lire ces articles sur les besoins des enfants et les besoins des adolescents dans les activités culturelles ludiques.

Patience et motivation, les deux grandes compétences du jeu d’énigmes

Mes deux grandes amies… (bon ça dépend des jours j’avoue). Voilà deux belles qualités essentielles au quotidien. Et bien surprise ! Les jeux d’énigmes sont excellents pour les entraîner !

Patience et longueur de temps…

… font plus que force ni que rage. Voilà un beau dicton pour les jeux d’énigmes. Et oui, les jeux d’énigmes sont parfaits pour apprendre à appréhender les obstacles, à réfléchir, à être patient pour les passer sereinement. Rien ne sert de s’énerver, le mécanisme ne se laissera pas faire par la force ! Il faut de la patience et les énigmes nous y entraînent volontiers par leur complexité.

Être motivé à travailler dur pour obtenir quelque chose

C’est marrant, ce ne serait pas le principe de la vie ça ? Le principe de l’énigme c’est de réfléchir pour trouver une solution et parfois il faut faire chauffer le copain d’en haut (le cerveau). De la patience de la patience mais surtout du travail ! Beaucoup de réflexion, et de plus en plus poussée. L’enfant peut ainsi repousser ses limites et atteindre son objectif (la résolution de l’énigme). Et ça c’est tout comme dans la vie pour moi : aller de l’avant, trouver des solutions, se heurter à des difficultés, les comprendre et les résoudre, aller plus loin, réussir son objectif. Et tout cela en poussant sa motivation pour ne pas laisser tomber. Oui quelque part les jeux d’énigmes entraînent à la vie.
Si on devait les combiner, ces deux belles dames, Patience et Motivation, nous feraient un petit nommé Persévérance… Quel joli nom 😉 c’est ce qui m’amène au point suivant…

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Jeu pour apprendre la conjugaison

Et la star des compétences du jeu d’énigmes : la gestion de l’échec

Pourquoi c’est la meilleure selon moi ? Parce qu’admettre un échec c’est ce qu’il y a de plus dur. C’est comme le nirvana des compétences de la vie. Franchement j’en suis très loin, j’aurais dû faire plus de jeux d’énigmes !

Reconnaître la difficulté

Ce qui est bien dans les jeux d’énigmes c’est qu’il est compliqué de tricher et donc de contourner l’énigme en question. Pour arriver à la solution il ne suffit pas de cacher une carte dans sa manche ou de bluffer comme au poker, il faut forcément passer par l’étape de réflexion.
J’ai eu des enfants qui ont essayé de tricher dans des jeux que je proposais. C’est vrai que parfois les mécanismes du jeu peuvent être hackés. Mais avec le temps j’ai appris à créer des jeux plus complexes à contourner. Mais c’est toujours aussi fascinant d’en voir certains essayer de relever le défi d’être plus malins que le jeu.
Du coup pas le choix, il faut parfois reconnaître la difficulté. Mais ce qui est intéressant c’est comment ensuite les enfants gèrent cette difficulté.

Le challenge de l’obstacle

Alors il y a les enfants (et les adultes évidemment !) qui abandonnent complètement devant la difficulté. Du genre « ça sert à rien j’y arriverais pas ». Mais ce qui est bien avec les jeux d’énigmes, c’est que l’immersion qu’ils offrent empêche souvent l’abandon. Quand on aime faire quelque chose, on abandonne rarement. Et quand l’immersion n’est pas au top, alors c’est les autres joueurs qui ramènent la brebis égarée dans le jeu.
Donc il y a très peu de cas de « ça sert à rien j’y arriverais pas » en fait dans les jeux d’énigmes. C’est en ça qu’ils sont géniaux pour apprendre à gérer l’échec et la frustration. C’est qu’au final même quand il y a échec, la persévérance est suffisamment développée (par l’intérêt du jeu, par l’émulation du groupe) pour que l’échec ne soit plus un échec mais devienne seulement un obstacle qui va finir par se franchir. S’il y a vraiment échec, alors c’est que le jeu n’était pas adapté, soit à l’âge des enfants, soit à leur personnalité.

En résumé, les jeux d’énigmes sont d’excellents moyens de développer certaines compétences qui sont extrêmement utiles pour notre quotidien, pour notre vie professionnelle et personnelle. Plus l’enfant y touche tôt et les acquière progressivement, moins il y sera confronté violemment plus tard. Et ce dans la joie et la bonne humeur (le plus souvent), tout en ayant la sensation d’être Sherlock Holmes ou Indiana Jones. Tout simplement magique…


Vous avez aimé cet article ?
VOTEZ POUR LUI !

Vous pouvez soutenir mon travail sur tiDudi en attribuant 5 étoiles à cet article.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
(4 votes, moyenne : 5,00/ 5)
Loading...
Ou vous pouvez aussi l’épingler sur Pinterest :
L'importance des jeux d'enquête dans le développement de l'enfant. tiDudi
6 Commentaires
  1. Bonjour les filles, bravo pour cet article et cette idée de collaboration! C’est très intéressant de pouvoir se rendre compte de l’impact des escapes games sur le développement de l’enfant et de sa confiance. J’ai beaucoup aimé le retour d’expérience sur l’animation d’un tel jeu chez un groupe avec différentes classes d’âge. Bien joué!

    Emy
    https://lesanimaginables.com

    1. Merci Emy ! Faire jouer ensemble des enfants d’âges différents est souvent un challenge et les escapes games et autres jeux d’enquête sont un bon moyen d’y parvenir 🙂

  2. Absolument d’accord : les enquêtes font appel à l’intelligence, la logique, la coopération, la curiosité, l’observation, l’imagination.

    J’ai organisé beaucoup de cluédos grandeur nature en colo et c’est toujours une réussite !

    1. Ce sont des supports d’apprentissage et de mobilisation des compétences absolument géniaux ! Sans parler de tous leurs effets positifs sur le relationnel et l’estime de soi. Je suis tellement heureuse de voir ces pratiques se développer aussi en milieu scolaire 🙂

  3. Génial ! J’ai hâte de commencer avec mes enfants, pour le moment le grand n’a que 5 ans. Pour ma part, je n’ai jamais fait d’escape game mais j’ai fait beaucoup de jeux de rôle sur table et en grandeur nature et je crois qu’on pourrait en dire la même chose concernant tous les apprentissahes et les compétences qu’ils nous apportent 🙂

    1. On est d’accord, le jeu en général est le meilleur support d’apprentissage du monde entier 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.